Le fonds Google d’aide à la presse a été officiellement lancé le 19 septembre 2013. Il est doté de 60 millions d’euros sur 3 ans, destinés à financer les projets innovants en matière éditoriale, de génération d’audience ou de monétisation.

Ce fonds, géré conjointement avec l’association de la presse d’information politique et générale (AIPG), est exclusivement dédié aux publications d’information politique et générale reconnues par la Commission paritaire (CPPAP). Les projets peuvent d'ores et déjà être soumis au fonds.

Le SPIIL, qui regroupe les principaux éditeurs indépendants en ligne, a dénoncé d’emblée le mode de gestion et d’attribution de ces aides. Le syndicat reproche à ce fonds de servir surtout les intérêts de la presse imprimée. Par ailleurs, il lui paraît dangereux de donner accès aux éditeurs de l'AIPG, ainsi qu’au géant américain, à des informations stratégiques sur des titres concurrents.

Liens