The following two tabs change content below.

Raphaël Da Silva

Webjournaliste au profil technique, je m'intéresse à tout ce qui peut se bidouiller en général et au datajournalisme en particulier

Derniers articles parRaphaël Da Silva (voir tous)

ddj_criseRaphaël Da Silva | Médiacademie

Le datajournalisme est-il déjà en crise ?

Alberto Cairo, auteur notamment de The Functionnal Art, se pose cette question après avoir listé des articles de journalisme de données qui l'ont laissé très dubitatif. Entre différents pièges statistiques (la cueillette de cerises ou l'extrapolation d'événements non linéaires) et l'absence de questionnement des sources de données, Cairo isole différents postulats qui peuvent expliquer la piètre qualité de certaines productions estampillées data.

Parmi les principaux écueils soulevés, on trouve :

  • l'impossibilité de faire du bon journalisme de données dans l'urgence, ou alors en produisant des analyses à la hussarde, avec tous les risques que cela comporte;
  • la tentation de travailler dans un cocon, sans jamais interroger d'experts. Cairo souligne à juste titre que, même en maîtrisant les bases statistiques, des données peuvent renfermer certains biais insoupçonnés que seul un expert peut anticiper et expliquer convenablement;
  • la négligence de l'audience, dont une partie peut connaître mieux connaître les données utilisées que le journaliste de données lui-même.

Très enthousiaste vis-à-vis du datajournalisme, Alberto Cairo plaide pour que la discipline adopte ses propres normes, en s'inspirant notamment des méthodes employées pour les enquêtes scientifiques.

Et cette critique sur les pratiques du journalisme de données mérite amplement d'être méditée.

Lien :

Alberto Cairo: Data journalism needs to up its own standards

Share This