The following two tabs change content below.

Sébastien Bailly

Journaliste, Sébastien Bailly est aussi formateur et consultant. Ses spécialités ? L'écriture web, les réseaux sociaux, la communication en ligne. Il est l'auteur du premier livre français sur l'écriture web.

Derniers articles parSébastien Bailly (voir tous)

La décence imposerait l'absence d'encarts publicitaires sur certains sujetscapture ecran du New York Times par Les Echos

La décence imposerait l'absence d'encarts publicitaires sur certains sujets

Qui ne s'est pas déjà amusé d'une publicité contextuelle mal venue à côté d'un article sur le web. Les constructeurs automobiles en ont fait souvent les frais, et l'on vente leurs derniers modèles en marge de comptes-rendus d'accidents de la route meurtriers. C'est la dure loi du contexte.

Parker Higgins , blogueur et membre de l’Electronic Frontier Foundation, une organisation de défense des droits en ligne a mis le doigt sur une pratique jusque là discrète. Un bout de code a interdit la mise en place de publicité autour de certains articles du New York Times à l'occasion du crash de l’avion de la Germanwings en France. L'option n'est pas nouvelle. Elle serait en place depuis 2003.

Enlever toute la pub du Figaro en 20 secondes

Les faits-divers sont une source inépuisable de fails...capture ecran

Les faits-divers sont une source inépuisable de fails...

Les Echos qui y consacrent un sujet rapportent que "le « Guardian » a fait de même pour des articles sur la disparition d’une jeune fille. BuzzFeedNews également, pour des articles "sur la mort et la violence", selon la directrice de l’information de BuzzFeed, Lisa Tozzi. "

En France, à l'occasion de la couverture des attentats de janvier 2015, certain médias ont diminué ou supprimé la publicité. Le Figaro dispose ainsi d'un bouton qui permet d’enlever toute la publicité du site en 20 secondes.
Qu'il s'agisse d'éviter la collision de messages au détriment de l'annonceur et du bon goût, ou de montrer une certaine décence en ne commercialisant pas le malheur des gens, la réflexion sur l'opportunité de la publicité autour de certains sujets s'impose. Pour les médias, comme pour les annonceurs.

Lien :

Share This