The following two tabs change content below.
Journaliste militant pour un #journalisme de qualité via newsresources.org . Papa des #journocamp .
Instant_article_FacebookCédric Motte | Médiacademie

Facebook teste Instant Articles, une nouvelle fonctionnalité destinée aux producteurs de contenus. Pour le moment réservé à quelques médias américains (The New York Times, The Atlantic, NBC News, National Geographic, BuzzFeed), anglais (The Guardian et BBC News) et allemands (Spiegel et Bild), le principe est simple : au lieu de publier l'article sur votre site, vous le publiez directement sur facebook.

Les éditeurs médias ne sont pas fans de l'idée, mais ils se sont laissés tenter par Facebook suite à quelques épineuses discussions.

Le blog techcrunch précise quelques points du deal, tout comme la présentation officielle

  • Les "instant articles" ne seront pas plus mis en avant que les autres posts par l'algorithme. Facebook parie que les lecteurs seront plus enclins à partager les instant articles, et que du coup ils seront plus vus. Mais pas de coup de pouce côté algorithme.
  •  Facebook propose un vrai outil de publication, qui permet aux éditeurs de créer de jolis articles au temps de chargement extra-ordinaire - au sens propre. C'est l'un des arguments mis en avant par Facebook : "sur mobile, il faut que l'affichage des pages soit optimisé. Grâce à nous, cela ira (très) vite."
  • Les éditeurs ont demandé à Facebook d'intégrer de multiples services tiers utilisés pour suivre les statistiques, la publicité, etc. Du coup, Facebook assure la compatibilité avec Google Analytics et Comscore (et d'autres services devraient suivre).
  • La possibilité pour les éditeurs de conserver 100% du chiffre d'affaire généré sur ces articles via la publicité. Si votre régie n'est pas prête à vendre ces articles, vous pouvez demander à Facebook de le faire pour vous : dans ce cas ils conservent 30% du chiffre d'affaire.
  • La possibilité de créer automatiquement des "instant articles" en intégrant dans le site quelques balises : Facebook les détectera et sera capable d'intégrer automatiquement le contenu, tout en conservant la mise en page du site d'origine.

Et la vidéo qui présente le tout (avec, mais c'est un autre sujet, des journalistes qui sont utilisés pour faire de la publicité).

Introducing Instant ArticlesMake your articles load faster in News Feed and deliver a better reading experience for people on Facebook with Instant Articles.

Posted by Instant Articles on Thursday, May 14, 2015

 

De l'autre côté, la question à quelques millions d'euros que doit se poser Google : pourquoi je suis accusé de piquer le business des médias en leur apportant du trafic alors que Facebook leur pique des articles complets sans pour autant se prendre de procès ?

L'ironie de la situation est que Google propose une solution automatique : suivez quelques règles et vos articles sont référencés.

Quoiqu'il en soit cette innovation de Facebook est un smart move : il vient chercher ses fournisseurs de contenu pour les héberger en leur proposant, pour une fois, une solution.

Liens

Share This