The following two tabs change content below.
Philippe Couve accompagne les journalistes, les médias et les marques pour l’élaboration de stratégies éditoriales plurimédia et multi-supports (innovation, formation, conseil, coaching).

Derniers articles parPhilippe Couve (voir tous)

La loi sur la modernisation du secteur de la presse a été définitivement adoptée le 17 avril 2015 (Photo: Richard Ying et Tangui Morlier CC BY-SA 3.0)

La loi sur la modernisation du secteur de la presse a été définitivement adoptée le 17 avril 2015 (Photo: Richard Ying et Tangui Morlier CC BY-SA 3.0)

Les dons à la presse ouvrent le droit à une réduction d'impôt. Cette disposition figure à l'article 19 de la loi du 17 avril 2015 sur la presse. C'est la mise en pratique de "l'amendement Charb" (du nom du patron de Charlie Hebdo assassiné en janvier 2015).

Dans la pratique, les contribuables peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu de 30% dans la limite de 1000 euros pour les célibataires (ou de 2000 euros pour les couples) lorsqu'ils versent des souscriptions au capital d'entreprises de presse.

Cette réduction peut même monter à 50% (toujours dans la limite de 1000 ou 2000 euros) lorsque la société de presse est une "entreprise éditrice solidaire de presse". Ce nouveau statut est créé par cette même loi. Il s'inspire de la loi relative à l'économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014. Le reversement des dividendes par les actionnaires à l'entreprise vise à faciliter le lancement et l'émergence de pure players, sans écarter pour autant de petites entreprises de presse papier comme les hebdomadaires régionaux.

Lien:

Share This