twitter-birds-flightCC - Alan O'Rourke / Flickr

Le réseau pourrait s’affranchir de la limite historique de 140 caractères par tweet pour permettre des publications jusqu'à 10 000 signes. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Il y a quelques mois, Twitter avait déjà levé la barrière des 140 caractères pour les discussions privées. Il y a quelques semaines, son cofondateur Jack Dorsey a laissé entendre qu'il pourrait en être de même pour les tweets publics. L'objectif est de relancer le réseau, dont le nombre d'utilisateurs stagne et le cours de l'action baisse.

Concrètement, il serait possible de publier de très longs messages, jusqu'à 10 000 caractères, soit environ 1 500 mots. Twitter continuerait d'afficher 140 caractères, et l'intégralité du texte apparaîtrait en cliquant dessus. Un peu comme "Lire la suite" dans les longs statuts Facebook.

Des tweets plus longs, pas forcément plus intéressants 

Cette nouvelle option pourrait être lancée d'ici la fin du premier trimestre 2016, mais elle est déjà mal accueillie par les utilisateurs. Deux blogueurs en pointent les conséquences potentielles. Sur l'Obs, Boris Manenti alerte sur le côté contre-productif de cette évolution :

Twitter risque de perdre tout ce qui fait son charme, voire sa spécificité : la brièveté conjuguée à l'instantanéité. (...) En voulant ressembler toujours plus aux autres (en espérant imiter leurs succès), Twitter pourrait diluer sa force.

Sur son blog L'An 2000, Vincent Glad fait le parallèle avec Facebook qui héberge des instant articles et souligne un autre point :

Cela a peu été relevé mais Twitter entrerait ainsi dans la bataille pour l’hébergement des contenus journalistiques.

Des vidéos Periscope dans les tweets

Dans le même temps, une autre évolution - déjà effective - de Twitter a fait moins de bruit : les vidéos tournées avec Periscope sont désormais lues directement dans le fil Twitter sur l'appli IOS. Ce billet du blog Le siècle digital vous explique pourquoi c'est une bonne nouvelle et vous en donne un aperçu.

Les liens :