The following two tabs change content below.
Co-fondateur du cluster Ouest Médialab. Passé par Don Quichotte Magazine, agence CAPA, Ripostes (France 5) , Télénantes, Terra eco...
LesDecodeurs-LogoBaseline

Professionnels de l’information et de l’informatique s’étaient donnés rendez-vous le 15 mars dernier à l’occasion d’une journée “Computational Journalism” organisée pour la première fois à Rennes à l’initiative de chercheurs des labos de l’Irisa, et dont Ouest Médialab (que je dirige) était partenaire. L’occasion de découvrir quelques travaux de recherche et développement en cours au sein des médias français et d’entrevoir comment l’informatique s’apprête à augmenter les pratiques journalistiques.

Plusieurs labos de recherche travaillent par exemple en partenariat avec l’équipe des Décodeurs (Le Monde) pour faciliter le fact checking. L’idée n’est pas de remplacer la vérification de l’info du journaliste par des algorithmes, mais plutôt d’outiller ce dernier pour qu’il puisse contextualiser plus facilement un fait, ou encore croiser des sources de données hétérogènes pour y trouver des connexions. De son côté, l’AFP s’est lancée dans le projet de recherche InVID pour détecter automatiquement les vidéos retouchées ou truquées sur les réseaux sociaux, en passant au crible les méta-données qui y sont associées, la qualité des images ou les logos incrustés.

Très prometteur aussi, le projet de Ouest-France portant sur sa “banque de contenus”, riche de quelque 30 millions d’articles numérisés. L’équipe informatique du groupe de presse développe un moteur de recherche interne qui sera bientôt capable de remonter des infos synthétiques, personnalisées et contextualisées, et les journalistes de la rédaction en seront les premiers utilisateurs pour enrichir leurs articles. Alors, toujours peur des robots-journalistes?

Liens :

 

Share This