giphySébastien Bailly | Médiacademie

En quelques années, le gif est passé de ringard à grand public. Premier facteur de son retour : Tumblr. Puis Giphy, qui a démocratisé une pratique soutenue par Twitter et Facebook. Depuis, le gif est partout. Un long décryptage de Morgane Giulani explique pourquoi sur RTL.fr.

On retiendra que le reaction gif est l'outil idéal pour nuancer le langage. S'il y a des centaines de façon d'écrire "je t'aime", elles sont toutes plus longues que "je t'aime". Un gif le rendra romantique ou sarcastique. Sur Giffy, on ne compte pas moins de 12 000 gifs lorsqu'on cherche "I love you", c'est dire les nuances disponibles.

Si le gif prend souvent appui sur la culture populaire, il est culture tout court, raconte Morgane Giulani dans son article :

Du film d'auteur à une émission de télé-réalité, tout est "giphable". "Les gifs proviennent d'un contenu qui est mondialisé, rappelle Simon Gibson auprès de RTL.fr. Tout le monde a une certaine compréhension de la culture, et on peut utiliser un gif comme moyen d'expression. Les gifs sont un langage culturel qui nous évite d'utiliser un simple mot ou une image. Ils sont prêts à l'emploi pour être envoyés à des gens qui ont la même curiosité."

Et de relever que les 500 millions de pages vues mensuelles de Giphy.com attirent les convoitises des célébrités qui ont tout à gagner à devenir des gifs. Ces derniers deviennent des éléments des plans de communication, aussi, des candidats à la Maison blanche.

Lire :