The following two tabs change content below.
Philippe Couve accompagne les journalistes, les médias et les marques pour l’élaboration de stratégies éditoriales plurimédia et multi-supports (innovation, formation, conseil, coaching).

Derniers articles parPhilippe Couve (voir tous)

Capture d’écran 2016-04-26 à 22.36.16
Vous les avez remarquées, ces petites images avec leur titre accrocheur qui prolifèrent au bas des articles en se faisant passer pour des liens vers d'autres articles. En fait, c'est parfois le cas. Certains liens conduisent vers des contenus produits par d'autres sites d'infos. Mais le plus souvent, ce sont "des vignettes renvoyant vers des sites dont les responsables sont aussi obscurs que malins", constate le Journal du Net.

A l'image des verrues qui s'attaquent aux pieds des baigneurs, Outbrain et Taboola (pour ne citer que les deux plus gros acteurs de ce marché) s'attaquent au pied des articles. Ils sont devenus de discrets champions de la publicité en ligne dont les éditeurs ne peuvent plus se passer.

Comment ça marche ? L'annonceur qui veut du trafic vers son site doit créer une page avec un contenu de pseudo-information comme "Astuces rangement pour le linge de maison" ou "ISF: où vivent les plus grandes fortunes de France ?". Il ne reste plus ensuite qu'à acheter du trafic en demandant à Outbrain ou Taboola d'apparaître au pied des articles des sites d'infos qui trouvent là une source de revenus publicitaires quand personne ne clique plus sur les bannières traditionnelles.

Lien:

Share This