The following two tabs change content below.
Co-fondateur du cluster Ouest Médialab. Passé par Don Quichotte Magazine, agence CAPA, Ripostes (France 5) , Télénantes, Terra eco...
Share Lab

Comment fonctionne le plus grand réseau social du monde ? C’est à cette question que s’est attaqué Vladan Joler, directeur du département Nouveaux Médias de l’Université de Novi Sad en Serbie, et son équipe du Share Lab, un labo ouvert et informel qui réunit des hackers, des artistes et des universitaires. Ces “data punks” - comme ils aiment à se définir - se sont donnés pour mission d’explorer les routes et profondeurs invisibles du réseau pour comprendre quelles menaces peuvent aujourd’hui peser sur la vie privée, la sécurité ou la neutralité de l’Internet.

Leur dernier travail porte donc sur Facebook et ne s’intéresse pas uniquement à la manière dont fonctionne l’algorithme de personnalisation du fil d’actu, mais au processus global de collecte et de stockage des données, y compris par ses nombreux partenaires technologiques. Pour y parvenir, l’équipe du Share Lab a passé au crible tous les documents publics mis en ligne par l’entreprise et déployé ses propres processus d’extraction et d’analyse de données.

Le résultat est à découvrir en une série de trois articles illustrés par un très sobre mais impressionnant travail de datavisualisation. Cartographier toutes les données que Facebook et ses appli mobiles (Messenger, Instagram, Whatsapp...) collectent sur leurs utilisateurs a quelque chose de vertigineux. On comprend mieux comment chacun d’entre nous fournit à chaque fois qu’il se connecte au réseau social une force de travail invisible qui permet à l’usine de Mark Zuckerberg de tourner à plein.

Liens :

 

Share This