The following two tabs change content below.
Consultant/formateur médias, gérant de Médiaculture Conseil, co-créateur de Quoi.info (l'information expliquée). Journaliste web/print/radio depuis 18 ans, j'accompagne les rédactions dans leurs mutations numériques. cfrank@mediaculture.fr
le-new-york-times-sallie-avec-google-pour-moderer-ses-commentaires-web-tete-0211312804114Shutterstock

Le quotidien américain a annoncé le 20 septembre 2016 qu'il allait utiliser Jigsaw, l'algorithme de Google, pour modérer ses commentaires. Submergée par les propos haineux et les trolls de tout poil, l'équipe de 14 modérateurs du journal ne parvient pas à maintenir une ambiance "civile et réfléchie" sur ses espaces d'expression. Le journal reçoit quelque 11 000 commentaires quotidiens, alors même que seuls 10% des articles sont ouverts à la discussion. La technologie Google n'est pas en open source, mais elle est mise à la disposition des autres journaux.

Pour autant, le New York Times ne renonce pas à son ambition de développer sa propre solution. Le Coral Project, lancé avec le Washington Post avec l'aide de la Fondation Knight, qui vise à mieux trier le bon grain de l'ivraie expressive, est toujours sur les rails. Et c'est une solution open source, cette fois, qui ne sert les desseins d'aucun géant plus ou moins intéressé.

Liens :

Share This