Pauline Amiel | Médiacademie

captureecran-le-parisien / pauline amielLe Parisien / Aujourd'hui en France

Nouvelle maquette, grosse campagne de pub, proposition éditoriale repensée… Le Parisien/Aujourd’hui en France ne lésine pas pour reconquérir ses lecteurs. Depuis le 12 septembre, le quotidien a lancé son nouveau journal papier en attendant la refonte de son offre numérique début 2017.

Et ce Parisien/Aujourd’hui en France remodelé, qu’est-ce que ça donne ? Un logo changé, une maquette modernisée, avec une barrette de couleur pour identifier les rubriques, des pages plus aérées, plus d’entrées de lecture... Un modèle qui peut rappeler celui des quotidiens gratuits. Ce nouveau journal, construit sur plusieurs mois avec l’aide de panels de lecteurs, fait la part belle aux illustrations et aux photos.

Le maître-mot : proximité

Le lecteur est au cœur de cette refonte. La nouvelle formule a été construite pour recentrer le contenu vers le lectorat. Pour Stéphane Albouy, directeur des rédactions qui présente le projet dans une vidéo, l’objectif est de redynamiser le quotidien, “en pensant à vous quand nous construisons nos sujets.”

L'accent est mis sur les conséquences concrètes de l’actu dans le quotidien du lecteur. Par ailleurs, la rédaction souhaite renforcer la proximité avec le lectorat en mettant en avant l’information locale et l’info service.

Chaque jour, une double page consacrée aux préoccupations des lecteurs (santé, conso, maison…) grossit le cahier central qui passe de 8 à 12 pages. Les loisirs et la vie quotidienne ont la part belle dans cette nouvelle formule qui valorise un contenu plus “magazine”.

Pour l’info service, c’est notamment en ligne que ça se passe. Le site web, plus épuré, fonctionne maintenant via un système de navigation par tag, par ville et par thème qui permet d’être au plus proche des préoccupations des lecteurs. Une carte de la circulation en temps réel en Île-de-France, créée avec Waze, permet de suivre le trafic.

Renforcer les abonnements

Le Parisien/Aujourd'hui en France est le premier quotidien national payant, avec une diffusion payée de 344.000 exemplaires. Sur le numérique, si le site compte 12,2 millions de visiteurs uniques par mois (si l'on cumule ordinateur fixe et mobile), Le Parisien ne compte guère qu'environ 5000 abonnés. LVMH, qui a racheté le journal en 2015 et a injecté 10 millions d’euros dans cette refonte, souhaite donc augmenter ce chiffre. La suite en novembre avec le lancement de l’édition digitale du soir.

Les liens :

Avec sa nouvelle formule, Le Parisien généralise le paywall - Journal du Net

Le Parisien mise sur les abonnements - Les Echos

Le Parisien plus proche de vous - Le Parisien/Aujourd’hui en France

Diaporama des évolutions du journal au fil du temps - Le Parisien/Aujourd’hui en France