The following two tabs change content below.
Journaliste et doctorante, je jongle entre la recherche sur le journalisme, l'enseignement de l'histoire et de l'analyse des media et les piges.

Derniers articles parPauline Amiel (voir tous)

Que sait-on des médias ?CC Dave Parker flickr

Que sait-on des médias ?

Qu’ont appris les chercheurs en journalisme depuis 10 ans? C’est la question que se sont posés Daniel Hallin et Paolo Mancini, deux spécialistes de la comparaison des systèmes médiatiques. Ils publient leurs résultats dans un article de la revue scientifique Political Communication ce mois-ci.

En 2004, les deux professeurs ont publié Comparing media systems, un essai majeur pour la recherche internationale sur les médias. L’ouvrage a fortement influencé les études comparées sur le journalisme dans le monde.

Vers "l'américanisation" des systèmes médiatiques?

Les deux chercheurs y proposent trois modèles qui synthétisent le fonctionnement des médias dans 18 pays occidentaux. La France, la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne sont classés dans un modèle méditerranéen dit de "pluralisme polarisé". L’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et la Suisse constituent le modèle de Nord et Centre Europe aussi appelé de "démocratie corporatiste". Enfin, la Grand Bretagne, les Etats-Unis, le Canada et l’Irlande représentent quant à eux le modèle libéral ou Nord Atlantique.

En 2004, une des principales conclusions des deux chercheurs est que les médias s’homogénéisent et se fondent de plus en plus vers le modèle libéral. Cette "américanisation" des systèmes médiatiques serait en partie due à l'intégration européenne, au déclin des partis politiques de masse traditionnels, à l'influence américaine sur la professionnalisation du journalisme et enfin à la commercialisation des marchés des médias en Europe.

Dix ans après, quelles conclusions?

Depuis, les universitaires du monde entier ont repris le modèle des trois systèmes d’Hallin et Mancini pour tenter de comprendre le fonctionnement des médias au XXIe siècle. Finalement, une des leçons à tirer de dix ans d’analyse comparée des modèles médiatiques est que la convergence n’est pas inéluctable:

"Today there is a strong accumulation of research documenting the persistence of important differences among Western media systems, an even wider range of differences beyond them, and complex patterns of change in different directions. It is important to study the effects of commercialization and globalization on media systems, but it is probably no longer necessary to debunk the hypothesis of complete convergence toward the Liberal Model, and it is time to move on to more sophisticated hypotheses about media system change."

La mondialisation et la crise économique des médias ont des effets irréfutables. Pourtant, les chercheurs remarquent que l’émergence des médias en ligne peut améliorer le pluralisme dans certains pays, comme aux Etats-Unis, par exemple.

Autre point crucial: les systèmes sont en perpétuel mouvement. Et si de nombreuses recherches se basent sur des études quantitatives, elles ne semblent pas suffisantes pour statuer sur le sens de ces évolutions. En dix ans, les chercheurs ont donc acquis la certitude d'un mouvement, probablement dévié par l'émergence des média en ligne, et qui reste pluriel, à décortiquer plus précisément.

Liens :

Share This