The following two tabs change content below.

Nicolas Becquet

Journaliste - Manager des supports numériques chez L'Echo
Formateur en storytelling plurimédia et journalisme mobile. Blogueur sur mediatype.be. Journaliste et manager des supports numériques de L'Echo. Je m'intéresse à tous les formats & organisations au service de l'info et de ses lecteurs/internautes.

Derniers articles parNicolas Becquet (voir tous)

Finies les listes de résultats, bonjour la suggestion unique hyper personnalisée. Lors du salon professionnel E-commerce One To One 2017, Google a annoncé vouloir changer les règles du jeu de son moteur de recherche. Objectif « entrer dans l’ère de l’assistance ».

Plus besoin d’entrer des termes précis ni de faire défiler la liste des résultats en croisant les doigts d’avoir visé juste. Posez la question et l’on vous répond directement, enfin plus précisément, votre assistant personnel vous répond ! Grâce à un apprentissage permanent (machine learning), cet assistant se nourrira de toute votre activité pour vous livrer non plus des résultats, mais des « solutions », promet Google.

A cette hyper personnalisation s’ajoutent les promesses d’un web sémantique et vocal : il suffira de poser une question, à voix haute et en langage naturelle, pour obtenir un résultat « pertinent ».

La commande par la voix est un marché récemment ouvert par Google Home et Echo d’Amazon. Le marché de l’automobile est également en ligne de mire de ces technologies déjà embarquées dans les voitures dernière génération.

Les questions posées par cette stratégie d’accès au contenu sont évidemment nombreuses. Après l’algorithme de Facebook, c’est Google qui ajoute un nouveau filtre d’accès à l’information. L’entreprise américaine ne s’en cache pas, elle souhaite déléguer à ces « assistants décisionnels » une grande partie de nos choix.

Lien :

Share This