twitter-analytics-mediacademieTwitter
Twitter a introduit cet été un nouvel outil d’analyse statistique très utile : http://analytics.twitter.com (il faut être connecté à son compte pour y accéder).

Les managers de comptes professionnels, soucieux de performance, seront ravis, mais ils ne seront pas les seuls. Avec cet outil, les rédacteurs et journalistes auront aussi un indicateur intéressant de performance de leurs publications et des sujets qui intéressent leur communauté.

Ainsi pour chaque tweet, Twitter détaille le nombre d’impressions (ceux qui ont potentiellement vu le message car connectés au même instant), c’est à dire le reach.

Il offre aussi le nombre d’engagements et donc le taux d’engagement (avec un détail de nombre de clics sur le lien, sur l’image, de retweest ou de mises en favori).

On apprend ainsi de nombreuses choses chaque jour sur la meilleure façon d’optimiser sa timeline. Par exemple, l’efficacité redoutable des visuels pour augmenter le taux d’engagement. Mais la nécessité de ne pas tout dire dans l’image pour maintenir un taux de clic élevé (donc jouer aussi sur le teasing de l’image).

On constate aussi, une fois de plus, la grande différence sur Twitter entre taux d’engagement et taux de clics. Beaucoup retweetent sans avoir lu, car ils veulent être les premiers à le faire pour satisfaire les besoins supposés de leur timeline, espérant être ainsi retwittés à leur tour.

Cet outil si bien utilisé peut permettre d’apprendre beaucoup sur vos pratiques éditoriales ainsi que sur les goûts de votre communauté. La limite de l’outil est précisément là : vous n’avez pas de vision claire de votre audience.

Vous pourrez en savoir plus de ce point de vue avec cet outil gratuit www.twitonomy.com ou mieux encore www.beevolve.com (mais payant).

Dernier point intéressant des statistiques Twitter : les données sont exportables au format csv, pour une analyse plus détaillée sur Excel et toutes sortes de courbes (mots clés les plus fréquents pour adapter la ligne éditoriale) etc.