Capture d’écran 2016-06-30 à 17.07.44

Un mois après son arrivée dans l’équipe qui est aux commandes du numérique pour le quotidien régional L’avenir, l’ancien localier Arnaud Wéry a repéré quatre points (dont un classiquement problématique : le temps).

- L’info locale fonctionne, merci la home et les newsletters

Avec un nouveau site web qui permet de mieux mettre en avant les contenus régions + une newsletter par zone de couverture, les résultats d’audience sont au rendez-vous.

- Faire la curation de son propre contenu

L’équipe web doit sélectionner les meilleurs sujets, ceux dont l’audience ou l’impact pourraient dépasser la circonscription locale. Arnaud évoque le chercheur d’or. L’image est explicite : ils lisent, sélectionnent et éditent des dizaines de sujets par jour. Ils sont épaulés par le travail des éditeurs et par celui de la Tour de Contrôle.
Mais ce qu’explique Arnaud, c’est la nécessité de créer une relation de confiance avec les journalistes locaux...

- ... en se rapprochant d'eux

L'équipe passent des coups de fil réguliers dans les agences pour savoir si ce qu’ils ont fait était correct, ou alors ils proposent un coup de main. Une posture de « journaliste de solutions » ! Ils apportent à leur clients internes - les autres journalistes - tous les éléments pour les rendre les plus indépendants possibles.
Cette approche fonctionne, avec des équipes locales qui désormais gèrent leur zone.

- Prendre le temps pour tester ? Pas facile.

C’est le (petit) point noir soulevé par Arnaud : quand une petite équipe est dans la production quotidienne, il lui ai bien difficile d’avoir le temps de proposer de nouveaux formats, traitements ou sujets.

Lien: