The following two tabs change content below.
Philippe Couve accompagne les journalistes, les médias et les marques pour l’élaboration de stratégies éditoriales plurimédia et multi-supports (innovation, formation, conseil, coaching).

Derniers articles parPhilippe Couve (voir tous)

Les mutations rapides des usages mettent les producteurs de contenus au défi de s’adapter pour atteindre leur/s audience/s. Cyrille Frank (membre de Médiacadémie) a identifié cinq leviers d’actions.

 

Mediaculture

Elle est inconfortable la position du journaliste, du communiquant, ou celle de toute personne qui cherche à toucher un public en ligne. Les usages et les technologies évoluent tellement vite que la vérité d’hier n’est plus celle d’aujourd’hui et sans doute pas celle de demain en matière de règles à respecter pour se donner le maximum de chances de toucher son public. En ce début 2017, Cyrille Frank établit quelques points de repères sous forme de conseils.

1- Fragmentation des publics et des usages : ciblez et segmentez

« les médias généralistes qui proposent une offre unique et standardisée ne sont plus adaptés à cette nouvelle génération qui fait son marché parmi ce qu’on lui propose »

« L’une des solutions qui s’offre aux médias est de segmenter davantage leur offre selon les publics auxquels ils s’adressent. En somme de développer une stratégie de contenus dédiés : ce sont les fameux « verticaux » ( cuisine, mode, lifestyle, golf… ). »

2- Pénurie de l’attention : musclez vos contenus et arrêtez la neutralité !

« il est devenu indispensable de développer un ton et un univers particuliers qui sortent du lot. Pour cela, à nouveau, pas d’alternative : il faut s’adresser à un public précis auprès de qui on pourra jouer l’implicite, voire la connivence. »

« il faut cesser de professer la neutralité journalistique qui n’a plus sa raison d’être – si elle n’en a jamais eu. Tout choix de sujet, tout angle, tout traitement trahit nos représentations du monde, nos valeurs, nos croyances profondes. Vouloir le nier est au mieux une utopie douce, au pire un mensonge cynique. »

3- Infobésité et hyper-concurrence : mettez le paquet sur la distribution

« il faudra donc préalablement définir le plus précisément vos cibles. Cela veut dire passer du temps à les cerner et à les comprendre : reprendre les études dont vous disposez déjà, analyser le comportement de vos lecteurs sur les différents supports, élaborer et diffuser un questionnaire sur leurs attentes et pratiques… »

4- Evaluez la rentabilité des contenus produits sur le long terme

« les seuls critères possibles sont l’engagement du public, le temps effectif passé, la récurrence de visite (lecteur occasionnel ou fidèle ?), et côté producteur, la durée de l’effort (rubrique dédiée ou vertical « événementiel »). »

5-Développez le lien avec vos lecteurs, y compris dans le monde physique

« Demandez des contributions, sollicitez les expertises et intégrez-les à vos articles. Donnez à vos lecteurs-contributeurs de la visibilité et de la reconnaissance, invitez-les à visiter les coulisses, à discuter avec les journalistes, à échanger avec d’autres experts… Créez des événements dans le monde physique pour accroître encore ce lien. »

Lien:

Mutation des usages : 5 défis majeurs pour les médias et producteurs de contenus

Share This