mediapart une 600Médiapart

Le site d’investigation payant se réjouit sur son site de flirter avec les 100 000 abonnés.

Et de réussir dans le même temps à attirer 2,5 millions de visiteurs uniques par mois.

Lancé il y a moins de sept ans (en décembre 2007), Médiapart est bénéficiaire depuis quatre ans et a réussi son pari de l’information payante, contre l’avis de nombreux sceptiques.

Reste à Médiapart à surmonter une dernière difficulté qui ressemble fort à une peau de banane : le fisc lui réclame 4,2 millions d’euros pour s’être appliqué un taux de tva réduit à 2,1% au lieu de 19,6%,  avant que la loi ne rétablisse l’équilibre entre presse papier et presse en ligne.

Edwy Plenel ne s’est jamais caché de cette infraction et a été soutenu à l’unanimité des députés réunis en commission en janvier dernier. Le fondateur charismatique de Médiapart, explique ce redressement fiscal soudain par une “vengeance” d’une partie de l’administration fiscale suite à l’affaire Cahuzac, le ministre du budget tombé suite à ses révélations.

En savoir plus: