Compte tenu de leur importance croissance dans la diffusion de l'information, les réseaux sociaux doivent être placés sous surveillance dans les rédactions.

Compte tenu de leur importance croissance dans la diffusion de l'information, les réseaux sociaux doivent être placés sous surveillance dans les rédactions.

Les réseaux sociaux ont une importance croissante dans la diffusion de l'information en ligne. On dit "les réseaux sociaux", même si en fait, c'est surtout Facebook qui importe en terme de trafic.

Le site MediaBriefing propose un article (en anglais) qui détaille les stratégies et les procédures mises en oeuvre dans plusieurs rédactions pour mesurer l'impact des articles que nous "poussons" sur Facebook ou Twitter.

Citée dans l'article, Sarah Marshall du Wall Street Journal insiste sur la nécessité de surveiller constamment la diffusion des contenus sur les réseaux sociaux dans une optique d'évaluation constante.

En matière d'outils, plusieurs sont mentionnés: Facebook insights, Twitter analytics, PublishCheck de LinkedIn, Chartbeat, SocialFlow, Social intelligence.

Dans la rédaction de CityAM, dès qu'on repère un contenu qui cartonne sur les réseaux sociaux, les éditeurs travaillent à l'optimiser dans les moindres détails (ajouter des images, des liens, préparer d'autres contenus sur des angles complémentaires, etc).

Lien:

Feedback loops: Making social media metrics work for the newsroom