Les Décodeurs ont un anlemonde.fr

Le responsable des Décodeurs du Monde, Samuel Laurent, revient longuement sur les principaux enseignements tirés après une année de pratique quotidienne.

Parmi eux :

  • la possibilité de pratiquer le datajournalisme au quotidien
  • l'écoute de l'audience pour repérer d'éventuels sujets à explorer ou intox à démonter
  • l'expérimentation permanente, sans avoir peur des éventuelles impasses
  • la création d'outils dédiés

En filigrane, Laurent souligne l'importance du travail collaboratif et l'implication de journalistes venus d'autres rubriques pour apporter un regard plus spécialisé.

Bref, une bonne feuille de route pour ceux qui voudraient mettre sur pied une équipe de datajournalistes !

Lien :