Rapport sur l'état des médias (US) 2015Cyrille Frank | Médiacademie

©Pew research Center

Le Pew Research Center a publié fin avril 2015 son rapport annuel sur l'état des médias aux Etats-Unis, à partir de l'analyse des données Comscore. Voici quelques-une de ses principales remarques :

  • Les médias sont entrées dans leur "majorité mobile" : 39 des plus grands médias en ligne américain sur 50 ont désormais plus de trafic sur mobile que sur PC. Les lecteurs y sont plus nombreux, mais ils y passent moins de temps.
  • Près de la moitié des Américains (48%) découvre des informations politiques ou citoyennes via Facebook, bien avant les autres agrégateurs : Yahoo News (24% ) ou Google News (22%). Et loin devant les autres réseaux sociaux: Youtube (14%), Twitter (9%), Google Plus (6%), LinkedIn (3%).
  • Mais ils découvrent cette information sur Facebook de manière incidente, sans la chercher. Pour près de la moitié des utilisateurs (47%), Facebook les expose à une information qu'ils n'auraient pas vue, car trop longue à chercher et trop dispersée sur plusieurs sites d'information.
  • Facebook représente près d'un quart des revenus publicitaires display (24%) et plus d'un tiers (37%) des revenus publicitaires mobile aux Etats-Unis.
  • Les revenus de la presse continuent de décliner (-4%) et représentent désormais moins de la moitié d'il y a dix ans. L'augmentation des ventes de certains grands journaux cotés (+1%) est loin de compenser les pertes publicitaires.
  • L'usage des podcasts audio se développe, poussé par le développement des smartphones. Ainsi les téléchargements de podcasts de la NPR (national public radio) ont augmenté de 41% par rapport à l'an dernier.

Lien