The following two tabs change content below.

Nicolas Becquet

Journaliste - Manager des supports numériques chez L'Echo
Formateur en storytelling plurimédia et journalisme mobile. Blogueur sur mediatype.be. Journaliste et manager des supports numériques de L'Echo. Je m'intéresse à tous les formats & organisations au service de l'info et de ses lecteurs/internautes.

Facebook Ads

Dorénavant, vous verrez passer davantage de contenus publiés par vos amis ou votre famille dans votre timeline Facebook. Cette modification se fera au détriment des informations diffusées par les sites d'actualités et les pages officielles de marques ou de personnalités.

Déjà, le mois dernier, une étude de Locowise nous apprenait que la portée des publications avait baissé, c’est-à-dire que le nombre moyen d’internautes touchés par un post était moins important qu’avant. Une erreur dans la programmation de l’algorithme de Facebook ? Non, un choix délibéré visant à pousser les utilisateurs professionnels à mettre la main au porte-monnaie pour « booster » leurs contenus. Dans cette étude, près d’une page analysée sur deux avait déjà eu recours au service de Facebook Ads. Un engouement qui a permis de faire progresser le chiffre d’affaires de l’entreprise de 33% en un an.

Après avoir prouvé avec brio son savoir-faire pour atteindre de très larges audiences, Facebook ferme donc progressivement les vannes. Le réseau social resserre ainsi l’étau autour des médias et des entreprises devenus dépendants aux statistiques miraculeuses obtenues à moindre coût.

Facebook veut que vous privilégiez la vidéo

La portée moyenne d’un post est de 10,71% de l’audience totale, soit une baisse de 6,13% en un moins. Voici le palmarès des performances de la portée ("reach") de chaque type de post:

  1. Vidéo : 12,17 %
  2. Photo : 11,53 %
  3. Lien : 9,32 %
  4. Statut : 5,09%

L’engagement a également baissé. Vous voulez savoir pourquoi ? Cet article du Blog du Modérateur vous comblera de bonheur.

Lien:

Share This