Pour un journalisme de qualitéCC0 domaine public

Le constat est sans appel : sur le web, un petit papier qui fait le buzz est tout aussi important qu'une longue enquête fouillée. Voire plus, s'il ramène de nombreux visiteurs. Le premier a pris 20 minutes à pondre, le second a nécessité des jours, voire des semaines. L'annonceur qui place un bandeau de publicité ne distingue pas les deux productions. Ce qui n'incite pas vraiment les journalistes à produire des articles de qualité.

Sur son blog, le journaliste freelance Vincent Glad rapporte "Une solution assez simple pour mieux rémunérer le journalisme de qualité" Celle-ci a été réfléchie par Frédéric Filloux, ancien responsable numérique des Echos et auteur sur le blog Monday Note. Elle consisterait à faire varier le prix d’une bannière de publicité en fonction de la qualité de l’article associé, par un système de tag et d'algorithme. Frédéric Filloux détaille dans un billet ce système aussi simple qu'efficace.

Reste seulement à mettre tout le monde d'accord sur la notion de "qualité"...

Liens :