Les sites de streaming musical comme Deezer ou Spotify entrelardent les morceaux de musique de publicités plutôt insupportables. Et proposent des abonnements qui permettent (notamment) de les faire disparaître.

L’idée d’une disparition des pubs pour les abonnés pourrait concerner aussi les sites d’information. Initiée aux Etats-Unis par le New York Times et The Atlantic, cette tendance gagne du terrain. The Wall Street Journal interroge ses internautes sur cette option.

Il faut dire que la riposte des internautes à coup d’adblocks pour empêcher l’apparition de publicités sur les sites qu’ils fréquentent a de quoi faire réfléchir. En France, 34% des internautes utilisent un bloqueur de pub, selon une étude Kantar TNS, soit près du double de la moyenne mondiale (18%).

Reste que les médias français ne semblent pas prêts à franchir le pas, constatent Les Echos. Et les éditeurs de souligner que le journal papier est bel et bien vendu deux fois: au lecteur et à l’annonceur.

Lien: