Le réseau First draft a lancé le 27 février une vaste riposte contre la prolifération des fake news. Cette riposte s'appelle CrossCheck et prend la forme d'un outil de vérification collaboratif des infos du web.

L'initiative est soutenue par le Google news lab, Facebook et 17 médias français. Ces rédactions vont collaborer pour "identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités", explique Google.

Dans cet article, First draft détaille le projet CrossCheck, qui repose sur la collaboration des rédactions et la participation du public, le tout avec le soutien de Facebook.

Les médias investis dans CrossCheck

 Liens