shiva-journaliste-mediacademieVelachery Balu

Pour Ben Thompson, responsable du développement de WordPress et blogueur, le journalisme est en train de changer radicalement.

Il y aura selon lui, de plus en plus de journalistes indépendants, spécialisés et experts d’un domaine précis. Pour les journaux, la distribution des actus sera gratuite, assurée par le site web plus les réseaux sociaux. Le poste le plus cher sera le salaire des producteurs de contenus.

Le business modèle viendra de lecteurs fidèles qui auront accès aux contenus gratuitement, mais devront payer pour accéder à des information premium : discussions, données plus précises, articles complémentaires (modèle fremium).

Un petit nombre de groupes de presse vont perdurer sur le “hard-news” - mais recentrés sur les abonnements, avec la publicité comme seconde source seulement.

Cette transition ne sera pas indolore : un grand nombre de journalistes vont disparaître. Ceux qui survivront devront être beaucoup plus polyvalents. Ils devront maîtriser le journalisme, bien sûr. Mais aussi la gestion de site, l’auto-promo (le fameux “personal branding”), ils sauront s’exprimer publiquement.

Première fois dans l’Histoire des médias, pour le meilleur et le pire, le marché sera le seul arbitre de la valeur de leur production.

Crédit photo en Creative Commons via Flickr.com : Velachery Balu