Le scandale des écoutes numériques à grande échelle par la NSA pose quelques questions sur notre capacité à rester discret en ligne. Or, s’il est difficile de se planquer des grandes oreilles de nos démocraties, il apparaît nécessaire de prendre quelques mesures pour éviter l’espionnage du voisin ou, plus modestement, que nos donnés soient facilement récupérables pour qui perd son ordinateur ou son mobile. Jean-Marc Manach propose un ensemble de bonnes pratiques pour sécuriser un peu plus son smartphone, avec l’inévitable contrepartie d’en rendre son utilisation plus pénible…

Lien